750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les petits plats de Béa

Le philosophe - balade bruxelloise

22 Février 2021, 06:00am

Publié par Béatrice Butstraen - Les petits plats de Béa

Le philosophe - balade bruxelloise

Lors d'une émission des Carnets de Julie dédiée au parmentier, l'un des invités du repas de fin d'émission est venu avec un parmentier sans couche où la viande est mêlée à la purée. Un flot de souvenirs d'enfance sont remontés, c'était le parmentier de ma maman.

Cependant, il faut reconnaitre que ça n'est pas un plat photogénique. J'ai donc tapé "hachis parmentier mêlé" dans google image pour trouver un peu d'inspiration de mise en scène de cette recette et je suis tombée sur un article du Monde qui parlait du philosophe, une variante bruxelloise du hachis parmentier, une purée de pommes de terre agrémentée de viande hachée cuite, sans passer au four. une recette publiée par le critique gastronomique franco-belge Pierre Brice Lebrun en souvenir de celle de sa tante Momo, une amie de ses parents. 

Pourquoi ce nom c'est resté un mystère pour moi peut être avez vous la réponse.

Le philosophe - balade bruxelloise

Pour 2 personnes

600 g de pommes de terre

1 cuillère à café de sel

20 cl de lait

50 g de beurre

noix de muscade

250 g de boeuf haché

1 petite carotte

1 échalote

20 cl de bouillon de boeuf

1 noix de beurre

1 cuillère à soupe de concentré de tomates

2 pincées de thym séché

sel et poivre

 

Le philosophe - balade bruxelloise

Cuire les pommes de terre avec la peau, les plonger dans l'eau glacée puis les peler, les couper en petits morceaux et les écraser au presse purée.

Ajouter le lait chaud, le beurre coupé en petits morceaux, la noix de muscade râpée (l'équivalent de 2 pincées) et mélanger vivement, donner quelques tours de moulin à poivre.

Dans une sauteuse, fondre la noix de beurre puis y faire revenir la viande hachée avec l'échalote et la carotte finement hachée, mélanger souvent pour bien égrainer la viande, verser le bouillon, rectifier l'assaisonnement en sel, poivrer et ajouter le thym séché. Laisser mijoter une vingtaine de minutes.

Dans une casserole mélanger la purée de pommes de terre et la viande hachée cuite en mélangeant constamment laisser chauffer 5 minutes.

Servir avec une salade.

Le philosophe - balade bruxelloise

On peut également utiliser un reste de pot au feu haché ou remplacer le boeuf par du canard confit ou une autre viande hachée.

Pour préparer la purée je vous conseille d'utiliser un presse purée à main pas de robot qui rendrait la pomme de terre collante.

Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise

Les serres royales à Bruxelles

Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise
Le philosophe - balade bruxelloise

Commenter cet article

P
Mais quelle délicieuse découverte. Ce doit être délicieux.
Répondre
I
j'ai acheté le livre de PB Lebrun : petit traité de la pomme de terre où se trouve le fameux philosophe , je m'en suis inspirée pour faire cette version <br /> http://cuisinetcouleurs.canalblog.com/archives/2018/01/04/36016356.html<br /> J'adore l'humour de l'auteur son érudition, j'ai tous ses autres petits traités, boulettes, pois chiche, camembert !
Répondre
C
Peut-être pas très photogénique mais tellement bon qu'on s'en moque un peu ! Bises
Répondre
G
un joli parmentier que je découvre<br /> bonne fin de journée bises
Répondre
L
Humm il a l'air vraiment divin se parmentier<br /> Bonne journée<br /> Bisous
Répondre
S
ce parmentier n'est peux être pas photogénique mais en tout cas il est très alléchant!!! bisous
Répondre
V
Comme chez nous on adore le parmentier donc aucun doute qu'en version philosophe tout le monde se jettera dessus.<br /> Quant à la viande utilisée, maman c'était toujours un reste de viande de bœuf, donc moi aussi, et mes beaux-parents toujours un reste de viande du pot-au-feu mais en fait, peu importe cela change les saveurs et renouvelle ce plat toujours apprécié.<br /> Bon début de semaine Béa. Bizh. Viviane
Répondre
D
Très belle mise en valeur, ta photo est superbe et donne envie de planter sa fourchette dedans. Bonne journée. Bises
Répondre
J
Cela doit être absolument délicieux. Belle journée. Bises
Répondre
D
Oh comme cela doit être bon.<br /> .La chance d'avoir pu accéder aux serres, lors de ma visite à Bruxelles c'était fermé..Il va falloir y retourner<br /> Bon lundi
Répondre
B
Oui elles ne sont ouvertes au public que durant 3 semaines au mois de mai
T
un plat que je ne connaissais pas!<br /> bonne semaine
Répondre
P
Quel joli nom pour un plat ! Je suis certaine que c'est très bon. Bises
Répondre
N
Un plat très original, j'aime beaucoup le nom :-).<br /> Bisous Béatrice
Répondre
Y
j'adore ces petits plats qui se transmettent de génération en génération.. je me serais régalée avec ce philosophie...<br /> bon début de semaine<br /> bizzzoooo
Répondre
M
j'ai vu cette émission et je suis bien obligée de dire que je n'ai pas adhérer à ce moment nostalgie ! pour être franche ça m'a fait penser au gloubi-boulga de Casimir, le dinosaure préférée de mes filles dans l’Ile aux enfants, mais ça c'était il y a longtemps ! mdr !!!
Répondre
B
Le titre de ta recette a titillé ma curiosité, j'aime bien ce parmentier revisité. Il est vrai que parfois certains plats sont difficiles à photographier car ils sont délicieux mais ne rendent pas grand-chose à l'image. Là tu l'as rendu bien gourmand ton philosophe ! Bisous
Répondre
C
je ne connaissais pas ce plat mais c'est simple et bon comme j'aime<br /> bises
Répondre
V
Bonjour, ma grand mère faisait ce genre de préparation avec des restes de pot-au-feu. C’était un régal et personnellement je suis plus attachée au goût qu’au visuel.
Répondre
" target="_blank"> Recettes de cuisine